La Salsa à Saint-Apollinaire

Salsa ! Mot magique que chacun traduit et interprète à sa façon. Contactez l'école de danse Brégand pour apprendre.

Les musiciens et les musicologues seront toujours en discussion sur l'essence même du mot "Salsa" et cela a peu d'importance.

Le dictionnaire nous dit que c'est une saveur, un mélange de condiments, de différents ingrédients. C'est aussi le terme générique utilisé pour définir différents rythmes de danse, spécialement des danses d'origine des Caraïbes.

C'est un phénomène musical contemporain comparable au jazz et au rock. C'est aussi une création commerciale, spécialement due aux compagnies de disques, notamment celles de New York et celles qui s'occupaient des Fanias qui voulaient gonfler leur profil en dénominant cette musique.

Le mot "Salsa" apparaît en 1933 dans un son cubain d'Ignacia PifSeiro mais c'est en 1970 que les "major companies" définissent par le mot "Sa/sa" un genre musical.

D'abord et avant tout le terme "Salsa" est une nouvelle invention qui permet aux personnes qui ne connaissent pas, de s'identifier Ray Berretto musicien portoricain.


La salsa
 


Il ne faut pas essayer d'enfermer la "Salsa" dans des définitions trop limitatives qui seraient à l'opposé de son essence même. En effet, la culture "caraïbe" n'est pas enfermée ni structurée ; elle est essentiellement basée sur la liberté, la créativité, l'assimilation des différentes influences musicales et sociologiques.

La Salsa est avant tout libre et pluraliste et couvre plusieurs rythmes dont le son, mais aussi : pachanga, rumba, boléro, cha-cha-cha, mambo, plana, guaguancô, guajira, bomba, boloero, bagaloo et peut-être la gaita vénézuélienne, la cumbia colombienne et le merengue dominicain.


 

Langues parlées

  • Anglais

Moyens de paiement

  • Chèques bancaires
  • Espèces